Entre les belles paroles et les actes : le vrai bilan du maire sortant


Droit de réponse au dernier tract de Michel PATARD-LEGENDRE

Dans un tract distribué le dernier jour de campagne, le maire sortant, candidat à sa réélection, donne de fausses informations concernant l’action de Jean-Paul GAUCHARD et Ifs Citoyenne et Écologiste, ainsi que sur les projets portés. Jean-Paul Gauchard répond lors du Facebook Live du 26 juin.

Quelques vérités à rétablir…

🎥 Lors du live d'aujourd'hui, Jean-Paul GAUCHARD s'est exprimé sur les récentes accusations mensongères de la liste adverse🗳 Dimanche 28 Juin, votez pour une liste transparente !

Gepostet von Ifs Citoyenne et Ecologiste am Freitag, 26. Juni 2020

Notre constat :


Michel PATARD-LEGENDRE s’accroche à son vieux monde et à son siège. Le maire sortant promet soudain de faire tout ce qu’il n’a pas voulu faire pendant 6 ans. Il s’empare des sujets qui visent à lui rapporter des voix. Quand l’excès de communication masque la réalité… il est important de rétablir la vérité. Alors, le candidat de la droite est-il vraiment …

Écologiste ? FAUX !

Une nature négligée !

> Retour aux désherbants chimiques dès 2014, jusqu’à ce que la réglementation oblige à faire marche arrière

> Des haies arrachées, des arbres coupés, des aménagements artificialisés et bitumés : pelouse synthétique à la crèche, station de bus Jean-Vilar…

Une absence totale de vision sur le long terme !

> Un nouveau gymnase, construit sans panneaux photovoltaïques, sans chauffe-eau solaire, sans récupération des eaux de pluie : des économies importantes qui passent à la trappe

> Un futur marché pour les cantines scolaires sans ambition de qualité, rien pour soutenir les circuits courts et bio, aucune action foncière pour créer du maraîchage à Ifs

> Des zones de dépose-minute qui rendraient les abords des écoles dangereux

Bon gestionnaire ? FAUX !

Une inflation des dépenses, une baisse des recettes  !

> Une baisse du taux de la taxe d’habitation qui n’est qu’un affichage : de l’ordre de 1 € par mois pour les ménages concernés mais 120.000 € perdus au total et pour toujours avec la réforme. Des choix démagogiques qui coûtent cher pour la ville

> Les dépenses de fonctionnement ont augmenté deux fois plus vite que les recettes : des marges financières au plus bas depuis 10 ans

> Report de dossiers embarassants et mal ficelés (écoles Paul Fort et  Marie Curie et parc Archéo) : près d’1 million d’euros déjà dépensé pour des chantiers qui n’ont toujours pas commencé

Des moyens en faveur du logement à Caen la mer divisés par 2 !

> Sous sa vice-présidence à Caen la mer, il divise par 2 les aides à l’habitat alors que le nombre de communes a presque doublé

À l’écoute ? FAUX !

La démocratie et le droit d’expression bafoués !

> Il décide et, seulement après, il informe : aucune consultation des habitant·es, ni débat public sur les projets, comme celui de la prison

> Il a supprimé les conseils de quartier, les commissions ouvertes et l’expression des citoyen·nes au conseil municipal

> Des élu·es muselé·es au sein même de sa majorité ! Il s’entoure de personnes dont il va devoir se séparer à la première contradiction, comme il en a l’habitude

Sans étiquette ? FAUX !

Un affichage électoraliste malhonnête !

> Il fait équipe avec des membres de LREM, ceux-là mêmes qui nous expliquaient, lors du grand débat national organisé à Ifs « en toute indépendance », la nécessité de fermer les hôpitaux

> Tous ses soutiens politiques sont de droite

Opportuniste ? VRAI !

Une récupération de tout ce qui peut lui permettre de conserver son fauteuil !

> Il parle soudain écologie et solidarité, juste parce que c’est d’actualité

> Il vante les mérites des services de la Ville et il a raison : c’est bien parce que des équipes de gauche se sont succédées pendant plusieurs décennies qu’Ifs bénéficie d’un service public de qualité, aussi complet et efficace

> Il récupère tout pour lui et passe son temps à s’approprier ce que font les autres !