Les Ifois.e.s ne sont pas dupes !

Candidat à sa réélection, le maire sortant a négligé l’environnement, dénigré les conseils de quartiers, éjecté ses propres élus mais se revendique désormais écologiste, citoyen et « à l’écoute ».

Il récupère dans son bilan des réalisations qui existaient avant ! En voici quelques exemples :


Travaux de réhabilitation énergétique dans les locaux de la ville : il n’a fait que poursuivre ce qui était en cours (remplacement des chaudières, isolations des bâtiments)


Réhabilitation des logements de la résidence des personnes âgées : le processus était plus qu’engagé, avec le rez-de-chaussée et quasiment tous les logements refaits


Passage au zéro phyto : dès 2014, la majorité a fait le choix de réintroduire des produits nocifs et toxiques, avant que la loi ne les interdise


Restaurant scolaire Jules Verne / Pablo Neruda : le projet était finalisé, les financements déjà engagés


Sécurisation des écoles : rien de nouveau si ce n’est le projet annoncé puis abandonné de rehausse de clôtures


Travaux dans les écoles : près d’un million d’euros engagés sous la mandature de Jean-Paul GAUCHARD


Travaux de réhabilitation des écoles Paul Fort et Marie Curie : Censés entrepris depuis plus de 6 mois, les travaux n’ont toujours pas commencé. A l’école Paul Fort, les élèves sont accueillis dans des conditions provisoires et précaires, les « locaux fantômes » de l’école sont vides et chauffés et la seule entreprise qui est intervenue s’est occupée d’enlever et de déplacer la clôture de la cour… au moment de la récréation des enfants !


Mais aussi :


Lutte contre les tags : le nettoyage était systématique


Logement social : un travail déjà menée avec les bailleurs pour limiter les impayés et les expulsions


 Extension des jardins familiaux : dans la continuité des mandats précédents


Soutien aux associations : c’est le cas depuis toujours


Ciné plein air : création de la précédente mandature


Heures d’insertions dans les marchés publics de la ville : c’était déjà le cas


Voyage des aînés : mis en place sous le précédent mandat


Repas des anciens : a toujours existé


Colis gourmand : mis en place sous notre mandature pour les personnes qui ne pouvaient être présentes au repas des anciens


De nombreuses rencontres avec les citoyens ? Le maire a supprimé les comités consultatifs de quartiers, les commissions ouvertes aux habitant.e.s et le 1/4 heure d’expression du public en fin de séance du conseil municipal.


Finances : L’équipe actuelle oublie qu’à son arrivée, elle a trouvé une ville aux finances assainies, disposant d’une organisation interne adaptée à la taille et aux ambitions de la ville : tout le fruit du travail mené entre 2008 et 2014.

Dans son bilan, enfin, le maire sortant ne dit rien de la condamnation de la ville à 1,2 millions d’euros sur. Et plutôt que de continuer à défendre les intérêts de la Ville, l’équipe municipale a préféré capituler sans chercher à récupérer les sommes ayant impacté les budgets précédents.